Quelle différence ?

Partenaire du festival Imago – art et handicap, le Théâtre des Bergeries a également ouvert ses portes au service municipal de la Cohésion sociale le 3 décembre pour un partenariat riche d’expériences à l’occasion de la journée internationale du handicap. 

Un temps fort a été consacré à la question du handicap au théâtre avec l’accueil de deux spectacles, Rayon X et Is there life on Mars ? au mois de novembre. Une rencontre a également été proposée au public avec Clément Langlais, comédien et autiste, qui est venu témoigner de son parcours en présence de Richard Leteurtre, codirecteur du festival Imago et aussi directeur de l’ESAT Théâtre Eurydice dans les Yvelines, et d’Héloïse Meire, metteure en scène de Is there life on Mars ? Un échange riche autour de la notion de handicap et du parcours de Clément Langlais. Les chemins sont souvent ardus pour les personnes en situation de handicap, notamment dans le cadre d’un choix de carrière artistique. Pas d’accueil possible dans l’institution, de très rares ESAT artistiques en France, des réseaux professionnels trop fermés et des compagnies professionnelles réticentes…
Pourtant, le handicap n’est-il pas une différence comme une autre ?

C’est ce que l’organisme de formation Kialatok (Qui a la toque ? 😂) s’est chargé de transmettre à l’occasion de la matinée du 3 décembre. Pour mieux comprendre le handicap, les agents de la ville ont bénéficié d’un atelier culinaire tout à fait singulier. Les participants ont tiré une carte au sort leur attribuant un handicap avec lequel ils ont dû cuisiner, mais sans le révéler…

L’atelier s’est poursuivi avec la dégustation des mets préparés bien sûr, mais surtout par un échange autour de l’expérience partagée et la transmission de données statistiques sur le handicap. Beaucoup de handicaps ne sont pas visibles et peu sont déclarés. Pourtant, le fait de libérer la parole est déjà un soulagement certain.
Et comme le dit Clément Langlais « Qui est normal de toute façon ? »

L’après-midi, le public était aussi invité à expérimenter un parcours d’éveil sensoriel. Deux classes ont été accueillies pour vivre ce parcours semé d’embûches les yeux bandés ou en fauteuil roulant…

Découverte en images…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

déposer un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.